Lever Coucher Phototèque Rechercher
06:32
20:49
visuel

Confinement : soyons fiers d'être chasseur 16 !

21/04/2020
Une observation enchanteresse...
La science est parfois mise à mal par les observations du terrain !
 
Pour la dynamique du tétras-lyre et d’après les spécialistes du désormais OFB, les massifs montagneux éloignés de plus de 4 km des grands massifs « réservoirs » sont considérés comme totalement isolés. Lors de sa ballade quotidienne, un jeune chasseur de la Haute-Savoie a fait une observation bien enchanteresse. Il a pu enregistrer les chuintements et roucoulades d’un coq de bruyère, en pleine forêt sur le massif d’Orchex... à 1230 mètres d’altitude. Cela faisait un bout de temps que la présence du tétras n’y avait pas été constatée. Cette observation atteste de la capacité des tétras à parcourir de longues distances et tend à laisser penser donc que le massif Orchex constitue un espace relais entre le Môle, les Bornes, Les Aravis, Arve-Giffre et le Chablais.
 
Si vous aussi, vous voulez nous faire part de vos expériences de chasse ou de vos belles rencontres dans la nature, n’hésitez pas à nous envoyer vos petits textes et photos (ou vidéos) sur : fdc74communication@gmail.com
N’oubliez pas de préciser vos coordonnées que l’on puisse vous recontacter, si nécessaire.
 
Pour voir la vidéo, cliquez sur le lien ci-dessous
 
Retour