Lever Coucher Phototèque Rechercher
08:13
16:46
visuel

Pas toucher faon

22/07/2019
ACCA de MAXILLY

Lors de vos balades en forêt au printemps ou en été, vous pouvez vous retrouver nez à nez avec un petit faon recroquevillé sur le sol. Cela ne signifie pas qu’il est abandonné mais tout simplement que la mère, qu’elle soit une biche ou une chevrette, a fui en entendant des promeneurs arriver vers elle. Elle retrouvera son petit, une fois le danger écarté. Lorsqu’il se sent menacé, le réflexe du faon est de se coucher sur le sol et de ne plus bouger se fondant dans le décor grâce à son pelage moucheté lui servant de camouflage. Surtout ne jamais le toucher ou encore, pensant bien agir, le ramasser pour l’emmener au vétérinaire (comme cela est arrivé il y a peu de temps sur notre commune). Vous risquerez de déposer votre odeur sur lui et cela pourrait entraîner le rejet de la mère. En le ramassant, vous compliquerez son intégration en milieu naturel. De plus il ne digère pas les laits de substitution.

« Protéger les animaux, c’est aussi laisser faire la nature. »

Même si les faons sont irrésistibles et donnent envie de les caresser, il faut les laisser tranquilles. Toucher un faon revient à le condamner. Il est nécessaire également de tenir les chiens en laisse lors de vos promenades dans la nature.

 

ACCA de MAXILLY

Retour