Lever Coucher Phototèque Rechercher L'AG
en live
05:29
19:53
visuel

Régulation de la faune sauvage

06/11/2020
Dérogation à la loi d’urgence

Pour la seconde fois cette année, l’épidémie de la covid-19 a assigné tout un chacun à résidence, notamment pour les activités autres que professionnelles. Solidaire et consciente de la gravité de la situation sanitaire, la fédération des chasseurs de la Haute-Savoie tient à exprimer son soutien plein et entier à ces mesures de prévention.

 

Association régie par statuts ministériels, la fédération est attributaire de missions de service publique. Le respect des équilibres entre la faune sauvage et les intérêts agricoles, forestiers (l’équilibre agro-sylvo-cynégétique) est une de ces missions prioritaires.  

 

Les exigences ministérielles.

Par une note très explicite transmise à l’ensemble des préfets, compétents en matière de règlementation cynégétique départementale, Barbara Pompili et Bérangère Abba, respectivement Ministre de la Transition Écologique et secrétaire d’état chargée de la biodiversité ont transmis des instructions précises : « il convient de maintenir une régulation de la faune sauvage dès lors que le confinement intervient en pleine période de chasse, c’est-à-dire au moment où la part la plus importante des prélèvements est censée être réalisée. L'objectif est d'éviter une explosion des coûts liés aux dégâts causés par le gros gibier ». Et la note ministérielle d’ajouter : « il conviendra notamment de veiller à ce qu'environ 500 000 sangliers soient prélevés [en France] d'ici la fin de l'année, ce qui suppose une mobilisation active des chasseurs. Au regard de l'importance de préserver l'équilibre sylvo-cynégétique, la régulation des cervidés revêt également un enjeu majeur ».

 

Suivant ce cadre, Monsieur le Préfet a réuni le conseil départemental de la faune sauvage (CDCFS) ce jeudi 5 novembre pour communiquer ces instructions et donner un avis sur la mise en œuvre de mesures dérogatoires au confinement. En fonction du contexte de la Haute-Savoie, monsieur le préfet devrait enjoindre les chasseurs, bénévoles, dans le cadre d’une décision dérogatoire, à respecter leur mission de service publique. Il précisera les modalités d’intervention et de régulation à respecter, conformément aux protocoles sanitaires et à la loi d’urgence en vigueur. Cette décision devrait entrer en vigueur dans le courant de la semaine prochaine et permettre de contribuer, pendant la durée du confinement, à la régulation du cerf et du sanglier en Haute-Savoie.  

 

La fédération des chasseurs de la Haute-Savoie tiendra informés ses présidents d'association et ses adhérents sur cette dérogation dès officialisation de la décision préfectorale. Pour l'heure et pour ce week-end, conformément au confinement en vigueur, toute action de chasse est interdite. 

Retour