Vous êtes ici >> Accueil > Actualités

Actualités

*
11-09-2018

Une bonne année pour le Tétras-lyre

Ce lundi 10 septembre, dans les locaux de la Direction Départementale des Territoires de la Haute-Savoie, se tenait le Conseil Départemental de la Chasse et de la Faune Sauvage (CDCFS).

 

Sous la direction de l'Administration et en présence de représentants des chasseurs (Fédération Départementale des Chasseurs, Association des Piégeurs Agréées, Association Sportive Départementale des Chasseurs de grand-gibier), des associations de protection de la nature (FRAPNA et LPO), des agriculteurs et des forestiers, cette instance paritaire devait statuer sur le plan de chasse pour les espèces de petit gibier de montagne pour la saison de chasse 2018-20190. André Mugnier, accompagné de cinq administrateurs et du service technique de la Fédération, a exposé tout le travail réalisé pour suivre les effectifs du petit gibier de montagne. Concernant le lagopède et la perdrix bartavelle, les membres présents ont salué la proposition de la fédération de ne pas attribuer d'oiseau ; la réussite de la reproduction constatée lors des suivis du mois d'août ne permettant pas l'exercice de la chasse. Concernant le tétras-lyre, l'année est en revanche excellente. Il y a quelques semaines, avec l'appui de conducteurs de chiens d'arrêt (que nous remercions chaleureusement), pas moins de 130 journées "observateurs" auront été nécessaires pour évaluer, sur 14 zones du département, la réussite de la reproduction de cet oiseau emblématique des alpes du nord.  En moyenne et en fonction des grands secteurs géographiques, jusqu'à deux jeunes par poules ont été recensés. Avec de tels chiffres et pour la deuxième année consécutive, la reproduction du tétras-lyre est jugée très bonne en Haute-Savoie. Pour l'exercice de la chasse de l'automne 2018, sur proposition de la fédération et après discussions, la commission Préfectorale s'est accordée pour une attribution limitée à 236 coqs (tétras-lyre mâles) pour les 94 sociétés de chasse du département concernées par la gestion de cet oiseau. Proportionnellement, ces attributions sont moins conséquentes sur les massifs d'avant-pays (Borne, Glières, Bargy) mais devrait permettre aux chasseurs d'oiseaux alpestres de vivre une belle saison de chasse qui s'achèvera, au plus tard, le 11 novembre prochain.

 

< Retour